Aulanha, Aulanha, Aulanha chantera le còr...

Quand enfin se fera entendre le cri de VICTOIRE !
 
AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

  L'eau et ses vertus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoire
Beauté divine
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: L'eau et ses vertus   Sam 29 Sep - 22:41

Deedee a écrit:
Citation :

Troisième Cursus - L'Infirmier/Infirmière
Cours IV : L'eau et ses vertus



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]



Généralités

L'eau est l'élément de vie le plus important pour le corps humain.
Il est en effet prouvé que l'homme peut, si son hygiène de vie est très bonne, survivre plusieurs jours sans manger, mais beaucoup moins de temps sans boire 1.

Le problème que nous rencontrons à notre époque réside dans l'approvisionnement en eau et surtout dans la salubrité de cette dernière.
Par rapport aux siècles précédents nous avons fais de grandes avancées en ce sens, mais il est nécessaire de continuer à sensibiliser la population à une hygiène plus importante.

Outre l'hygiène du corps, l'eau permet aussi de nettoyer les outils du médecin, pour éviter une contamination de ces derniers entre deux consultations. Il est recommandé de plonger ces derniers dans un bain d’eau chaude et de plantes désinfectantes. En cas d’intervention assez longue, on prendra soin de garder le bain au chaud tout le long de l’opération, afin de garder une propreté maximum des outils et aultres linges à usage médical.

De plus, l'eau est symbole de vie et de purification, puisque c’est d’eau que l’aspirant au baptesme est aspergé avant d’entrer dans la communauté des croyants aristotéliciens.
Voici, pour le souligner, un extrait du livre des vertus (vita de Christos, chapistre douzième) :

    Alors, Christos s’approcha de la fontaine, et dit encore au Centurion :
    " Par la grâce de l’éternel, je vais te laver de tes péchés, te ceignant d’eau, source de vie. "
    Et Christos plongea ses mains jointes sous le jet de la fontaine. Il aspergea la figure du Centurion de cette eau en chuchotant ces paroles :
    " Seigneur, daigne laver cet homme de ses pêché, et lui donner ainsi une nouvelle naissance parmi les croyants ! Au nom du Très Haut. Amen "


Vous comprenez donc que les médecins se doivent de prescrire des bains aux malades dès lors que leur pathologie l’exige, et si cela ne rentre point en contradiction avec l’humeur dominante du patient.

"Un enfant est lavé plusieurs fois par jour, pour luy éviter d’attraper les nombreuses maladies qui peuvent luy estre fatales. L’adulte, luy, prend soin de se rendre régulièrement aux étuves publiques, ou de prendre un bain à sa demeure s’il en a les moyens. Il prendra un bain chaud, tiède, froid ou de vapeur selon sa tempérance."

De nos jours, la phytothérapie prime sur les bienfaits de l'eau, l’hydrothérapie se résumant à quelques stations thermales.
En effet, les plantes prennent une part plus importante dans notre manière de traiter les maladies, mais il ne faut pas oublier l'utilisation de l'eau par les Anciens.

Homère parle d’Esculapio, le Dieu grec de la médecine et des temples dédiés à ceux qui aident les malades en pélerinage. Le culte à ce Dieu signifie la plus grande tentative de fonder la religion en harmonie avec la vie naturelle. Cette dernière comprend un régime équilibré, massages, exercices physiques et hydrothérapie. A cette époque les bains à fins thérapeutiques se faisaient à base d’eau froide.
Pythagore 2 prônait l’utilisation des plantes médicinales, une vie saine, l’exercice physique, une consommation de viande limitée et l’utilisation de l’hydrothérapie (fondamentalement les bains d’eau froide). Le tout combiné avec un régime végétal.
Hypocrate 3 considérait l’hydrothérapie comme un remède thérapeutique important, mais qui pouvait être préjudiciable si on ne l’employait pas de façon adéquate.
N'oublions pas son fameux adage : "Seule la Nature guérit les malades".


L'eau et ses symboles

De tout temps, l’eau est associée à trois principaux symboles :

  • L’eau purificatrice
    En plus de servir au lavage du corps, l’eau est souvent considérée comme un élément prépondérant afin d’effacer les péchés des croyants et toutes formes de souillures.

  • L’eau guérisseuse et protectrice
    On confère à l’eau la vertu de guérir certaines maladies, telle l’eau de Lourdes qui serait à l’origine de nombreuses guérisons alors que la médecine ne donnait plus d’espoir de rétablissement.
    Note : Afin de protéger les foyers et ces habitants du Mal, on accrochait des amulettes d’eau bénite à l’entrée des maisons.

  • L’eau destructrice
    Les peuples côtiers et marins ont une histoire jalonnée par l’eau et ses désastres. Raz de marées, tempêtes, inondations ainsi que noyades sont à l’origine de cette association. En plus d’être à l’origine de la vie et nourricière, l’eau a également la capacité de reprendre la vie.


C'est suite à cette symbolique que se développa le thermalisme, qui se définit comme étant l’ensemble des moyens mis en œuvre pour l’utilisation, à des fins thérapeutiques, des eaux minérales et thermales, des gaz thermaux et des boues.
Cette méthode médicale date de 3000 ans av. J.-C. Dès l'Antiquité on plaçait les lépreux dans des bains, puis on les envoyait se sécher au soleil pour améliorer leur guérison.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Les vertus de l'eau

Il n'est pas aisé d'expliquer les vertus des eaux : il nous est possible d'énumérer des guérisons et d'affirmer les bienfaits d'une cure, mais cette démarche est tout à fait empirique... Nous avons toutes les difficultés du monde à expliquer le pourquoi et le comment.

Nous sommes certains d'une chose : en fonction de la provenance des eaux, leurs vertus sont différentes.
Nous pouvons de ce fait diviser les eaux en trois grandes catégories.

L'eau de mer
Quelques minutes dans un bain d'eau de mer permet à la peau de regagner sa vitalité perdue. L'eau de mer serait donc un véritable bain de jouvence. Nous pouvons en préconiser des bains réguliers pour les personnes âgées, et les personnes souffrant de douleurs chroniques sur l'ensemble du corps.
Le sel de marin, quant à lui, est utilisé pour les bains de pieds et de mains pour ses propriétés exfoliantes 4.

Attention tout de même : si le corps présente des plaies non cicatrisées, l'eau de mer risque d'en raviver la douleur, et dans certains cas d'amener à de nouveaux écoulements de sang.
Qui plus est l'eau de mer n'est réservée qu'à un usage externe !

L'eau de source
Dés l'antiquité les sources d'eau pures étaient recherchées et connues pour leurs différents bénéfices curatifs.
Des mentions des sources de Saint-Amand, de Saint-Galmier, de Vergèze ont été retrouvées qui remontent à l'Antiquité romaine.
De nos jours, la Source de Quézac est réputée pour ses vertus miraculeuses et attire une foule de pèlerins qui reviennent chaque année faire leurs dévotions.

Vous l'aurez donc compris : il existe un grand nombre d'eaux de sources, ayant chacune des propriétés bien spécifiques.
Il serait trop long d'en faire une liste pour ce cours, liste qui serait surtout non exhaustive donc fort peu utile, mais nous pouvons présenter les principes généraux des eaux de sources.

Contrairement à l'eau de nos puits urbains, l'eau de source semble plus pure.
Les eaux de sources agissent principalement sur la digestion, et sont des compléments alimentaires non négligeables. Ainsi, n'hésitez pas à recommander l'usage d'une eau de source à vos patients, cela ne pourra être que bénéfique pour eux.

L'eau douce
"Sanitas per aquam" : "La santé par l'eau"
Un adage clairement fait pour l'usage médicinal de l'eau douce.

L'eau douce s'utilise principalement de manière externe, et c'est surtout avec des variations de sa température que ses actions médicinales prennent tout leur sens. Lorsqu'elle est chaude, l'eau douce stimule puis détend l'organisme ; lorsqu'elle est froide, elle raffermit et revigore.
L'alternance chaud/froid stimule la circulation des fluides et nettoie la peau.

Les soins par eau douce peuvent alors être préconisés pour des personnes qui souffrent de maux de dos, d’une prise de poids, d’une mauvaise circulation des fluides, de douleurs musculaires ou encore de problèmes d’articulations.

Les eaux florales

Une eau florale est l'eau recueillie après distillation d'une plante.
Les eaux florales peuvent se garder durant plusieurs années, et s'utilisent uniquement en usages externes.
En voici quelques exemples...

  • Eau florale de bleuet
    L'eau de bleuet donne une sensation immédiate de rafraîchissement et de douceur, elle apaise et décongestionne les yeux fatigués, irrités ou gonflés.
  • Eau florale de camomille
    Elle apaise et régénère la peau, elle calme également les rougeurs dues aux irritations grâce à ses propriétés anti-inflammatoires. On l'utilise aussi sur le contour des yeux si ceux-ci sont fatigués.
  • Eau florale de géranium
    L'eau florale de géranium nettoie la peau en profondeur et calme les irritations cutanées.
  • Eau florale de lavande
    La lavande est reconnue pour ses propriétés apaisantes, cicatrisantes et antiseptiques.
  • Eau florale de myrte
    Cette eau est cicatrisante, désinfectante et décongestionnante.
  • Eau florale de rose
    L'eau de rose possède des vertus tonifiantes, légèrement astringentes, raffermissantes et hydratantes.
  • Eau florale de sauge
    La sauge possède des propriétés antispasmodiques et antiseptiques. Elle s'avère de plus excellente en massage du cuir chevelu contre la chute des cheveux.
  • Eau florale de thym
    Elle possède des propriétés purifiantes. Egalement utilisée dans les bains de vapeur pour le visage.



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Cours rédigé par Meleagre d'Aeden
Doyen de l'Ostel-Dieu de Paris


Notes:
 


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Fille d'Hardryan et Pénélope
Revenir en haut Aller en bas
http://chezvictoire.forumgratuit.org
 
L'eau et ses vertus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe sur les vertus et les pêchés
» Fiches techniques: Les vertus (hors shadows)
» Voeux et Vertus d'un Chevalier d'Azeroth
» Voeux et vertus
» Résumé du tome I du Livre des Vertus (par Pouyss)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aulanha, Aulanha, Aulanha chantera le còr... :: Infirmier-
Sauter vers: