Aulanha, Aulanha, Aulanha chantera le còr...

Quand enfin se fera entendre le cri de VICTOIRE !
 
AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'urologie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Victoire
Beauté divine
avatar

Messages : 671
Date d'inscription : 24/05/2011

MessageSujet: L'urologie   Sam 29 Sep - 22:49

Deedee a écrit:
Citation :

Troisième Cursus - Infirmier / Infirmière
Cours VI : L'urologie



[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]


Aussi nommée "Uroscopie".



Présentation

L'urologie consiste en l’examen des urines pour juger d'une affection.
Cette pratique médicale a été mise au point par un médecin Byzantin, Théophile Protospatharios, médecin à la cour byzantine d'Héraclius 1.

Elle a pour but d'étudier, après recueil de l’urine dans une matula (ou urinal), sa couleur, sa limpidité et sa saveur plus ou moins sucrée, si des dépôts, ou une mousse blanchâtre, se forment ou non à la surface. La théorie humorale est bien entendue appliqué à l'examen des urines, qui témoignent de l'équilibre ou du déséquilibre des quatre humeurs.
Vous comprenez donc que si mirer les urines représente l'acte essentiel, l'uroscopie fait aussi appel aux autres sens : l'odorat, le goût, le toucher et l'ouïe, pour plus amples informations.


Histoire


Depuis la nuit des temps l'homme a examiné attentivement ses urines pour y découvrir des renseignements concernant ses maladies. Les anciens Egyptiens avaient déjà manifesté cette curiosité en décrivant différents types d'urines : "blanches, nuageuses, mousseuses, paresseuses, boueuses, noires et grasses".
Les urines "de miel" avaient été signalées par les Chinois comme appréciées par les chiens. En Grèce antique, cette urine miellée était recherchée par les abeilles et leur vol dirigé vers l'un des membres d'une assemblée de notables désignait ce dernier comme souffrant de pertes d'urines.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Matula et bol


Hippocrate a réservé une place importante à l'uroscopie pour reconnaître le comportement des humeurs, établir le pronostic des maladies, ou encore de distinguer les caractères de l'urine des maladies générales de ceux des maladies de l'appareil urinaire.
Galien, quant à lui, fut le premier à avoir rédigé un traité sur l'uroscopie, qui fut repris chez les byzantins. Ces derniers en développèrent l'idée et les fondements.

L'urologie est extrêmement importante pour nous car, avec la prise de pouls, elle est souvent notre seul moyen de connaître les troubles qui agitent notre patient.
N'oubliez pas cette phrase de Théophile : "un oeil exercé dans l'urine peut découvrir tout ce qui coule dans les viscères ou les autres parties du corps, comme par exemple la bile ou le sang".


Pratique


Une fois que vous avez recueilli l'urine de votre patient dans une matula, il vous faut préparer deux choses : votre Roue uroscopique, et un bol de terre cuite.
La Roue vous permettra de positionner l'urine de votre patient selon un échantillonnage complet. Elle sert à interpréter les sédiments, la clarté, la mousse et la couleur.
Le bol sert donc à recevoir un filet du liquide, ce qui vous permettra déjà d'en évaluer la fluidité, les nuances chromatiques ou encore l'odeur, puis de passer par la phase du goût.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Roue uroscopique


Il est conseillé d’utiliser, si possible, la première urine du matin car plus riche en éléments pour mener à bien l’analyse.
Une urine normale va du jaune pâle au jaune foncé. De ce fait les changements de couleurs sont la base pour l'interprétation de certaines anomalies.
De ce fait une urine de couleur foncée est généralement le signe d'une maladie aiguë, tandis qu'une grande quantité d'urine de couleur pâle indique une maladie chronique.

Si l’urine est épaisse, avec des sédiments blancs, le patient a un problème aux articulations ou aux viscères.
Si l’urine est homogène et présentant un dépôt blanc, c’est signe d’une bonne guérison. En revanche, si elle est teintée de rouge (mais toujours homogène), la guérison s’avèrera plus longue, sans en ôter l‘espoir.
Les nuages blancs, sauf s’ils montent vers le haut du récipient, sont de très bon augure. Par contre, des nuages noirs n’annoncent rien de bon.
Les infections sont détectables par une odeur épouvantable et par la turbidité de l'urine en raison de la présence de pus.
Du sang dans l'urine peut aussi indiquer une ulcération des reins ou de la vessie. En général, donc, une urine rouge et mousseuse signifie une maladie rénale.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Urologie et vapeurs


Il nous est même possible de présenter certaines maladies clairement visible au sein des urines :

  • Le diabète
    Une urine sucrée, après dégustation.

  • L'ictère 2
    Une urine jaune foncé, couleur brunâtre, et une odeur fétide.

  • La néphropathie 3
    Une urine rouge et mousseuse.

  • Une grosseur des voies urinaires
    Une urine ensanglantée.


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Cours rédigé par Meleagre d'Aeden
Doyen de l'Ostel-Dieu de Paris


Notes:
 


_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
Fille d'Hardryan et Pénélope
Revenir en haut Aller en bas
http://chezvictoire.forumgratuit.org
 
L'urologie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Aulanha, Aulanha, Aulanha chantera le còr... :: Infirmier-
Sauter vers: